Népal Kanchankangha

Pour 150 ml : 2 grammes (une cuillère à café et demi) ; 90°

1ère infusion : 30” ; 2ème : 30”; 3ème : 45” ; 4ème :1’

Pour 250 ml : 3 grammes (deux cuillères à café) ; 90°

Infusion de 2 minutes

Ce thé provient de la région du Kangchenjunga (ou Kanchanjangha), l’une des plus grandes montagnes du monde, aux frontières du Népal et de l’Inde. Sa proximité avec la région du Darjeeling explique peut-être le fait que son goût rappelle celui de la plus célèbre des familles de thés d’origine.

Les premières infusions révèlent un goût qui nous rappelle l’amande et la noisette. C’est divinement frais ! on regarde la tasse : la belle couleur ambrée nous rappelle que nous avons à faire à un thé noir.

Puis, assez soudainement, ces premières notes sont remplacées par quelque chose de sucré et de fruité. Est-ce de la pêche ? De l’agrume ? On croit reconnaître un goût à la croisée du pamplemousse, de l’orange, du citron. Et en sous-couche, reconnaîtrait-on du blé ? C’est une combinaison étonnante tout autant que délicieuse !

Ce thé, comme le Darjeeling, peut s’infuser de nombreuses fois. Nous vous recommandons de le tester dans une petite quantité d’eau, en plusieurs infusions, avant de passer à la tasse entière.

[products limit= »1″ columns= »3″ orderby= »date » order= »DESC » ids= »2402″]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.